Ressources naturelle

Le lieu fossilifère Cernavodă

C’est une aire protégée d’intérêt national qui correspond à la catégorie III de IUCN (réservation naturelle de type paléontologique), située sur le territoire administratif de la ville de Cernavodă. La zone naturelle se trouve sue le Plateau de Dobrogea, a l’extrémité centrale-occidentale du département de Constanța, sur la rive droite du Danube. La réservation naturelle a été déclarée aire protégée par la Loi no.5 du 6 mars 2000 (regardant l’approbation du Plan d’aménagement du territoire national Section III – zones protégées) et s’étend sur une surface de 4 hectares. Dans le périmètre du lieu fossilifère Cernavodă se trouve un aflorissement (abrupte découvert) fait de conglomérés calcareux, a un contenu important de faune fossilifère (coraux, gastéropodes, coquilles bivalves, brachiopodes) attribuée a la période géologique du Crétacé inferieur. Le gardien du lieu fossilifère Cernavodă est la Régie Nationale des Forets Romsilva SA.

Le lieu fossilifère Aliman

C’est un monument de la nature fossilifère, sur une surface de 11,13 ha, dans la proximité de la localité Aliman, au sud du lac Sarpul, avec accès de Ion Corvin – Aliman. Le point fossilifère Aliman se présente comme un parois abrupte, qui du point de vue géologique est constitué d’une alternance de calcaires qui appartiennent au Crétacé inferieur. La richesse en vestiges fossiles des calcaires a une remarquable importance scientifiques, sur le plan national tout comme le plan international, car il représente l’un des peux lieux du pays ou on peut suivre de manière continue une succession stratigraphique du Crétacé inferieur dans le facies méditerrané méridional typique. La fréquence extrêmement grande des vestiges fossiles et le degré supérieur de leur conservation confère a ce point des qualités remarquables, représentant un vrai musée paléontologique en plein air.

Carte de Cernavodă

Vous ne connaissez pas le ville? Pas de problème, la solution est à portée de clic!

Voir la carte

Le récif néo-jurassique de Topalu

A l’ouest de la foret d’Atârnați, sur un petit bras du Danube, Veriga, s’étend le Recif néo-jurassique de Topalu. Le complexe coralligène apprécié il y a longtemps comme étant néo-jurassique, la réservation représente la plus claire section de formations coralligères sur l’entière territoire de la Roumanie. A une réelle valeur mixte, géologique et paléontologique, la réservation éveille l’intérêt de nombreux spécialistes du pays et de l’étranger, et aussi des touristes qui désirent voir des structures unique en Europe, de grand intérêt scientifique. Les calcaires coralligènes de cette réservation contiennent l’une des plus riches associations de coraux jurassique du pays. Ce complexe coralligène est constitué d’une succession de calcaires différenciées par couches. La structure des calcaires coralligènes massive d’ici est similaire a celles des refis développes dans les nés devant les Alpes en marge de la plateforme épicontinentaux, et aussi de celles de type Stramberg de Slovénie.

Le lac Vederoasa

Au sud-ouest de la localité de Rasova, au nord de la localité Vlahii, la commune d’Aliman s’étend sur une surface de 517 ha. Aire protégée est accessible par les routes agricoles qui partent de la route départementale DJ Ion Corvin. Le Lac de Vederoasa est caractérisée par l’existence des sources ascensionnelles de vase, avec origine dans les calcaires de la base de la falaise qui alimentent de manière souterraines un habitat favorable aux oiseaux. Le Lac Vederoasa ou la Flaque Vederoasa constitue un lieu de repos et d’hibernation pour de nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques migratrices, spécialement des espèces d’oies et canards, mais aussi de nidification pour les espèces d’oiseaux, beaucoup protégés.